Quand tombe la prime de naissance ?

1
Partager :

Vous attendez un bébé, alors félicitations et sachez que pour vous permettre de l’accueillir dans les meilleures conditions financières, il est possible de bénéficier d’une petite aide de la part des FAC appelée prime à la naissance. Bien que cela ne compense pas toutes les dépenses liées au bébé, il serait quand même dommage de ne pas y penser. Vous trouverez ci-dessous tout ce que vous devez savoir sur la prestation pour soins de la petite enfance (PAJE ) versée par les Fonds d’allocations familiales

Lire également : Pourquoi l'école doit être obligatoire ?

L’allocation de naissance est payée par les FAC

Nous savons tous que l’arrivée d’un bébé bouleverse grandement le ménage et son budget, au final il pèse souvent très lourd dans la balance, entre les couches habituellement chères, les vêtements qu’il faut constamment acheter (1, 3 mois, 6 mois, 12 mois, 24, 36 mois…), la poussette, la table haute, le transat, le siège auto, le lit, la table à langer, la nourriture (lait de jeune âge et de croissance, petits pots… bref, tant d’achats à faire qui font nous dépensons quelques milliers d’euros à la fin de la journée.

A lire en complément : Comment trouver une co famille ?

Mais heureusement, il est possible de déduire certaines de ces dépenses. Pas complètement, mais cela peut aider, en bénéficiant de l’accueil des jeunes enfants à la naissance ou à l’adoption offerts par les Fonds d’allocations familiales.

À quoi correspond le PAJE ?

Il vous permet d’obtenir 3 pouces financiers différents, à savoir :

  • La prime de naissance pour couvrir les premières dépenses liées à l’arrivée de votre enfant. Son montant est de 944,51€ et est payé en une fois après la naissance d’un bébé (à la fin du dernier jour de son 2e mois) et autant de fois ce montant que les enfants nés (jumeaux, triplés ou plus). Pour un enfant adopté ou accepté pour adoption, le montant est de 1 889,02€.
  • L’allocation de base pour couvrir les dépenses liées au confort, à la santé et à l’éducation. Il est payé tous les mois jusqu’au mois précédant le troisième anniversaire de naissance de votre enfant. Le montant de l’allocation de base est de 85,61€ ou 171,23€ par mois selon le revenu. Pour une adoption, elle est payée pendant 36 mois consécutifs jusqu’à la limite des 20 ans de l’enfant.
  • Le complément de l’activité libre choix ou du mode de garde d’enfants pour que votre enfant soit pris en charge par un assistant de garde d’enfants ou si vous réduisez ou arrêtez votre activité professionnelle pour prendre soin de votre enfant.

Les conditions de sa collecte

Bien entendu, l’allocation de naissance, l’allocation de base et/ou le supplément d’activité sont accordés sous certains plafonds de ressources au moment du dépassement (voir le tableau ci-dessous ou le lien ci-contre).

  • Votre grossesse doit être déclarée dans les 14 premières semaines à votre caisse d’assurance maladie primaire (CPAM) et à votre fonds d’allocations familiales (CAF).
  • Vous devez adopter ou prendre en charge pour adoption un ou plusieurs enfants de moins de 20 ans.
  • Vos ressources pour 2017 ne doivent pas dépasser le plafond correspondant à votre situation (voir le tableau ci-dessous) et l’état matrimonial est celui du 6e mois de grossesse, l’enfant à naître compte pour 1 enfant à charge.

1 enfant à charge 2 enfants à charge 3 enfants à charge 4 enfants payants Par enfant supplémentaire
Couple avec 1 revenu 31 659 €37 991 €45 589 €53 187 €7 598
Couple avec 2 revenus 41,840€ 48,172 €55 770€ 63 368 €7 598€
Personne seule ou seule 41 840€ 48 172 €55 770 €63 368 €7 598

À découvrir : Notre dossier pour récupérer de l’argent et des cadeaux après la naissance de votre enfant

Partager :