Les effets de la cigarette électronique chez les adolescents

994
Partager :

La cigarette électronique a longtemps été perçue comme la solution idéale pour réduire définitivement l’utilisation abusive du tabac. Mais, depuis quelques temps, plusieurs interrogations subsistent à son sujet, notamment en ce qui concerne son utilisation par les adolescents. Certaines études démontrent, en effet, qu’elle peut avoir un impact négatif sur le système respiratoire de ses utilisateurs. Les détails dans cet article.

La cigarette électronique est-elle dangereuse pour le système respiratoire ?

Ces dernières années, de nombreuses recherches scientifiques ont permis de démontrer que la consommation de la cigarette électronique n’est pas sans risque pour ses utilisateurs. En effet, la cigarette électronique et son impact sur le système respiratoire ont constamment été l’objet de plusieurs recherches. Et pour cause, 9 personnes sur 10 qui en font un usage régulier souffrent de maladies pulmonaires. Cela s’explique d’ailleurs par le fait que chaque fois qu’une personne inspire dans ses poumons autre chose que de l’air, il s’expose à un grave danger. La cigarette électronique n’est donc pas sans effets négatifs sur l’appareil respiratoire. Selon certaines études, les adolescents seraient les premières victimes des conséquences néfastes de l’e-cigarette sur la santé.

A découvrir également : Les preuves de parenté : les différentes options pour les établir

Les auteurs de ces études expliquent d’ailleurs que plusieurs symptômes de maladies respiratoires sont répertoriés chez les jeunes vapoteurs, à savoir :

D’autres études encore prouvent que des lésions pulmonaires sont provoquées chez de nombreux vapoteurs par l’utilisation de l’e-cigarette. De plus, différents cas de pneumonie lipoïde liés au vapotage ont récemment été recensés à divers médias aux États-Unis. Bien que les effets sur le long terme soient encore inconnus, la présence de certaines substances dans l’e-cigarette (nicotine, glycérine) laisse présager un danger pour la santé.

Quels sont les symptômes et les conséquences de la cigarette électronique à court terme ?

Pour prévenir toute maladie pulmonaire, les utilisateurs de l’e-cigarette devraient surveiller certains symptômes. Il s’agit en général de :

  • La toux ;
  • Les douleurs thoraciques ;
  • La nausée ;
  • La diarrhée.

Il est recommandé de demander le plus rapidement possible une assistance médicale lorsqu’on remarque ces différents symptômes. En ce qui concerne les personnes qui souffrent déjà d’asthme ou d’autres maladies pulmonaires, le vapotage peut aggraver les symptômes de ces maladies. En effet, l’inhalation de certaines substances composites de l’e-cigarette peut causer des dégâts irréversibles aux poumons. D’autres substances encore peuvent causer des maladies cardiovasculaires et accélérer le développement du cancer.

Comment minimiser l’impact de la cigarette électronique sur le système respiratoire des adolescents ?

La meilleure manière de minimiser l’impact négatif de la cigarette électronique sur le système respiratoire des adolescents est de simplement limiter son utilisation. En d’autres termes, si un vapoteur à l’habitude de fumer quotidiennement de l’e-cigarette, il devrait réduire sa consommation à une utilisation hebdomadaire par exemple. Aussi, les professionnels de santé recommandent aux utilisateurs de la cigarette électronique de bien choisir les types d’arômes qu’ils consomment.

En effet, certains arômes sont réputés dangereux pour le système respiratoire en raison de la présence de certaines substances comme le propylène glycol par exemple. Une consommation trop fréquente augmente alors les risques de développement rapide des maladies pulmonaires et même des maladies cardiovasculaires. Enfin, il est recommandé de se faire suivre par un professionnel de santé pour suivre l’évolution des symptômes des maladies respiratoires dès leur apparition.

Les risques de dépendance à la nicotine chez les adolescents utilisant la cigarette électronique

Au-delà des effets nocifs sur le système respiratoire, la cigarette électronique peut aussi engendrer une dépendance à la nicotine chez les adolescents qui l’utilisent. Effectivement, la plupart des e-liquides contiennent cette substance addictive.

Selon certaines études menées sur ce sujet, il est apparu que certains adolescents sont plus susceptibles de tomber dans le piège de la dépendance à cause d’une utilisation régulière et prolongée de l’e-cigarette. Si un utilisateur commence par consommer occasionnellement et finit par en faire un usage quotidien au fil du temps, il augmente les risques d’être confronté aux symptômes classiques liés à la dépendance, comme l’irritabilité ou encore l’anxiété lorsqu’il ne fume pas.

Les professionnels s’accordent donc pour dire qu’il est nécessaire d’informer davantage les jeunes sur ces dangers potentiels et de leur donner ainsi toutes les informations utiles pour prendre conscience des risques encourus. Vous devez avoir des consultations avec des professionnels formés à cet effet, mais aussi utiliser différents dispositifs tels que les patchs anti-tabac ou encore certains médicaments destinés spécifiquement aux personnes souhaitant arrêter leur addiction.

Les mesures de prévention à mettre en place pour limiter l’usage de la cigarette électronique chez les adolescents

Aujourd’hui, les autorités sanitaires et gouvernementales du monde entier cherchent des moyens de limiter l’usage de la cigarette électronique chez les adolescents. La plupart d’entre eux sont conscients des dangers qu’elle représente pour leur santé, mais il existe des mesures qui peuvent être prises pour réduire son utilisation chez les adolescents :

• Sensibiliser et informer efficacement les jeunes : L’éducation est un facteur clé dans le succès de tout programme visant à réduire ou à éliminer une menace. Les professionnels doivent donc sensibiliser et informer adéquatement les jeunes sur tous les risques associés à l’usage régulier de la cigarette électronique. Ils doivent aussi leur donner toutes les informations nécessaires pour comprendre comment cette drogue fonctionne.

Renforcer la législation existante : Bien que certains pays aient déjà pris des dispositions législatives destinées aux fabricants d’e-cigarettes, beaucoup reste encore à faire. Les gouvernements devraient envisager d’imposer des règles plus strictes aux entreprises produisant ce type de produits afin d’empêcher une utilisation abusive parmi notre population jeune.

Encourager la recherche autour du sujet : Pour mieux comprendre pourquoi tant d’adolescents tombent dans le piège de la dépendance au tabac, nous avons besoin non seulement d’études mais aussi d’une meilleure coordination entre chercheurs pour pouvoir développer ensemble un plan global afin d’améliorer la santé de nos jeunes.

Les mesures préventives visent à protéger notre population jeune en agissant sur les causes sous-jacentes plutôt que simplement traiter les symptômes. Les résultats ne sont pas immédiats, mais ils peuvent aider à réduire considérablement l’utilisation de ce produit dangereux chez les adolescents et ainsi assurer leur bien-être futur.

Partager :