Assurance scolaire : les garanties en place

503
Partager :

Les accidents arrivent très vite au cours des activités de loisirs en milieu scolaire. Il est donc utile de choisir une assurance pour ne pas à avoir à casser votre tirelire si le pire arrive. Dans ces cas, l’assurance scolaire est très indiquée en raison de ses garanties. Découvrez-les.

La responsabilité civile

La responsabilité civile est l’une des couvertures d’assurance à retrouver pour ce produit. Elle couvre les dommages corporels, matériels et immatériels causés par votre progéniture à un tiers à l’école ou hors de cette dernière. La victime peut être un autre élève ou un enseignant.

A lire en complément : Créer une routine familiale efficace : les clés du succès pour une vie harmonieuse

Toutefois, le niveau de remboursement va dépendre de la formule à laquelle vous avez souscrit. D’ailleurs, les accidents causés intentionnellement ne sont pas couverts. Cependant, pour cette couverture, souscrire une assurance scolaire n’est pas indispensable.

Si vous avez déjà une assurance multirisque habitation qui couvre votre famille, vous n’aurez pas nécessairement besoin de souscrire à une telle garantie.

Lire également : Achetez un calendrier de l'avent en chocolat pour vous récompenser tous les jours

La garantie individuelle accidents corporels

La garantie individuelle accident est la seconde couverture de l’assurance scolaire. Le fonctionnement est tel que, lorsque votre enfant est victime d’un accident à l’école, vous pourrez demander à votre assureur de couvrir tout ou partie des charges afférentes aux soins.

Il peut s’agir de dommages causés par un tiers reconnus ou non. L’assureur couvre également les frais lorsque le dommage physique est arrivé par imprudence de la part de votre enfant. Les postes de dépenses souvent couverts sont : les frais d’hospitalisation, les soins et le rapatriement médical. Si un décès arrivait, l’assureur prendrait en charge les frais d’obsèques et peut verser un capital.

Les garanties complémentaires

assurance scolaireCertains assureurs proposent des garanties complémentaires que sont : les services d’assistance en cas de maladies, des cours à domicile, etc. On y retrouve aussi la garde d’enfant pendant la journée, s’il est immobilisé. Par ailleurs, l’assureur peut rembourser le vol ou la casse d’un bien matériel de l’enfant. Les véhicules à moteur sont toutefois exclus.

Quelles sont les formules à souscrire pour une assurance scolaire ?

Lors de la souscription d’une assurance scolaire, vous aurez la possibilité de choisir une formule. Il y a une grande différence au niveau de la qualité de couverture.

On distingue la formule scolaire et trajet qui prend en compte les dommages à l’école et sur le chemin de l’école. Il s’agit vraiment du trajet direct et normal. Ne vous attendez pas à être remboursé quand l’accident a lieu pendant les jours de congés ou en période de vacances.

La seconde formule est scolaire et extra scolaire. Si vous souscrivez une assurance de ce type, votre enfant est protégé en cas de dommages à l’école, à la maison ou autre lieu, et ceci, 24h/24. Mieux, pour ce contrat d’assurance, la période des vacances n’est pas exclue.

Est-ce obligatoire de souscrire une assurance scolaire ?

A priori, l’assurance scolaire n’est pas obligatoire pour l’entrée d’un enfant à l’école. Mais elle est parfois nécessaire et demandée obligatoirement par l’établissement dans certains cas. Vous devriez donc vous attendre à le fournir en cas de vacances, d’excursion ou sortie scolaire.

Pour les activités facultatives, votre enfant devra fournir un certificat qui prouve qu’il est couvert pour les accidents. Toutefois, ceci peut ne pas être une assurance scolaire. Une assurance pour les accidents de la vie fera l’affaire.

Les exclusions de garantie en assurance scolaire

Vous devez noter que l’assurance scolaire comporte aussi certaines exclusions de garantie. En effet, certains risques ne sont pas pris en charge par ce type d’assurance spécifique.

Les acteurs volontaires qui participent à des activités dangereuses ou à risque élevé peuvent être exclus de la couverture. Par exemple, si votre enfant pratique une discipline sportive extrême telle que le parachutisme ou le snowboard hors-piste, il est possible que ces activités soient exclues de la garantie.

Les dommages causés intentionnellement par l’enfant lui-même ne seront pas couverts. Si votre enfant fait preuve de négligence grave et cause délibérément des dommages à autrui, il n’y aura pas d’indemnisation prévue par l’assurance scolaire.

Les accidents survenus lors du trajet entre le domicile et l’établissement scolaire ne sont généralement pas pris en charge par cette assurance spécifique. Vous devez souscrire une autre assurance pour couvrir ces risques liés aux déplacements quotidiens.

Certaines situations telles que les épidémies ou les pandémies peuvent constituer des exclusions dans la garantie collective proposée par l’école ou l’établissement scolaire. Vous devez vérifier attentivement toutes ces exclusions afin d’être pleinement informé sur la portée réelle de l’assurance scolaire choisie.

Vous devez contacter l’assureur ou un professionnel du secteur pour obtenir des éclaircissements supplémentaires.

Bien que l’assurance scolaire ne soit pas obligatoire dans toutes les situations, elle offre une protection essentielle en cas d’accidents survenant à l’école ou lors d’activités parascolaires. Vous devez prendre le temps de choisir la bonne couverture en fonction des besoins spécifiques de votre enfant et vérifier attentivement les exclusions afin d’éviter toute mauvaise surprise en cas de sinistre.

Les démarches à suivre en cas de sinistre scolaire

Lorsqu’un sinistre survient dans le cadre scolaire, pensez à bien suivre les démarches adéquates pour bénéficier d’une indemnisation. Voici les étapes à suivre en cas de sinistre scolaire :

Pensez à bien signaler l’accident ou le dommage survenu. Il est primordial de signaler cet événement afin que l’école puisse prendre connaissance des faits et agir en conséquence.

Il est recommandé de consulter un professionnel de santé si votre enfant a subi une blessure. Il pourrait être nécessaire d’obtenir un certificat médical détaillant la nature et la gravité des blessures pour pouvoir prétendre à une indemnisation complète.

Dans la plupart des cas, l’établissement scolaire disposera lui-même d’un dossier spécifique à remplir en cas de sinistre. Vous devrez alors fournir tous les documents nécessaires demandés par l’école ou par votre assureur (si vous avez souscrit une assurance individuelle). Ces documents peuvent inclure le certificat médical, des témoignages éventuels ainsi que tout autre justificatif nécessaire au traitement du dossier.

Pensez à bien rassembler toutes les preuves matérielles disponibles telles que des photos, vidéos ou autres éléments qui permettront d’appuyer votre demande. Plus vous aurez une documentation solide et précise sur le sinistre subi par votre enfant, plus vos chances seront grandes quant à l’obtention rapide et efficace d’une indemnisation satisfaisante.

Une fois ces démarches effectuées, il est recommandé de contacter votre assureur personnel afin d’obtenir tous les renseignements nécessaires et pour pouvoir bénéficier de leur expertise dans le règlement du sinistre.

Il se peut que des délais soient prévus par l’assureur pour instruire le dossier. Il est donc indispensable d’être patient tout en restant vigilant sur l’avancement du processus. N’hésitez pas à solliciter régulièrement des informations complémentaires auprès de votre assureur ou de l’établissement scolaire pour être tenu informé quant à l’état d’avancement du traitement de votre demande.

En cas de litige avec votre assurance ou si vous n’êtes pas satisfait du montant proposé lors de la procédure d’indemnisation, il existe des recours possibles. Vous pouvez faire appel à un médiateur spécialisé ou saisir les services compétents chargés des litiges entre assurés et assureurs.

En cas de sinistre scolaire, pensez à bien informer l’établissement scolaire et suivre toutes les démarches requises. L’appui professionnel d’un expert en assurances sera aussi précieux pour relayer vos demandes auprès de votre compagnie. Restez vigilants quant aux délais imposés ainsi qu’à tous les documents requis afin que vous puissiez obtenir une indemnisation juste et adéquate face au dommage subi par votre enfant.

Partager :