Achoura : comprendre la signification de cette fête islamique en famille

682
Partager :
Achoura : comprendre la signification de cette fête islamique en famille

Toutes les religions comportent leur lot de fêtes, et l’islam ne fait pas exception. Lorsque l’on parle de l’islam, on pense tout de suite à l’Aïd, mais il existe d’autres célébrations. La fête de l’Achoura, très attendue par tous les musulmans, est célébrée chaque année. Elle est célébrée au Maroc, mais aussi par la communauté musulmane de France. Si vous ne connaissez pas la signification de cet événement, on vous l’indique ici.

Qu’est-ce que l’Achoura ?

L’Achoura est une fête possédant une histoire et une signification très intéressante, qu’il est toujours bon de connaître.

A lire aussi : Comment adopter une alimentation saine et équilibrée ?

Où se situe cette célébration sur le calendrier ?

Comme vous le savez peut-être, Achoura signifie dix en arabe. Ce n’est pas par hasard que ce nom a été attribué à cette célébration présente dans la religion de l’islam. En effet, on fête cet événement religieux le dixième jour de mouharram. Dans le calendrier musulman, il s’agit du premier mois de l’année.

Pour rappel, mouharram fait partie, dans le calendrier musulman, des quatre mois sacrés de l’année.

A voir aussi : Comment se servir d'un logiciel éducatif ?

Quelle est la signification de cette fête ?

Si vous ne le savez pas, sachez que la religion islamique se divise en deux courants. On trouve d’un côté les sunnites et de l’autre les chiites. La signification de cette célébration dépend du courant.

Chez les chiites, cette célébration est particulièrement importante. En effet, elle a pour but de commémorer le décès d’Hussein. Hussein faisait partie de la famille du prophète Mahomet. En effet, il était le petit-fils du prophète. Il faisait également partie des Douze Imams. Après un refus de se soumettre au nouveau calife, l’imam Hussein fut attaqué par des soldats, tout comme la centaine de personnes l’ayant accompagné dans sa fuite.

Chez les sunnites, cette célébration a une signification différente. À l’origine, Achoura est un jour où l’on jeûne. Il célèbre le jour où Moïse réalisa la traversée de la mer Rouge et parvint à échapper au pharaon avec l’assistance d’Allah. En guise de remerciement, Moïse décida de jeûner.

La signification de cette fête diffère donc selon les courants de la religion islamique : la manière dont elle est célébrée est également différente.

Achoura : comprendre la signification de cette fête islamique en famille

Comment est célébrée la fête de l’Achoura ?

Comme vous l’avez compris, cet événement religieux très important dans les communautés musulmanes du monde n’est pas perçu de la même manière selon les courants de l’islam. Les musulmans chiites le perçoivent comme un jour de deuil tandis que chez les sunnites, il s’agit avant tout d’un jour de célébration.

Ceci a bien évidemment des conséquences sur la manière dont on célèbre cette journée, que ce soit au Maroc ou dans les autres pays où les musulmans sont présents.

Dans le chiisme, ce jour est marqué par des services religieux à la mémoire de l’imam Hussein. Certains fidèles se rendent sur sa tombe. Pour les musulmans de ce courant, c’est une journée de deuil et de tristesse. Les endeuillés se rendent à la mosquée pour prier.

Chez les sunnites, point de journée de deuil. L’Achoura est une journée riche en festivités, tout particulièrement au Maroc. Elle est associée à la célébration de :

  • La famille
  • L’enfance
  • Les traditions

Il s’agit également d’un jour où le partage et la charité sont mis en avant. Si les enfants musulmans attendent cette fête avec impatience, c’est pour une raison. En effet, les enfants sont mis à l’honneur tout au long des célébrations.

De nombreuses distributions de friandises sont organisées. On retrouve également des distributions de cadeaux, ainsi que d’autres festivités, comme des spectacles. Il faut savoir que les célébrations s’étendent sur deux jours. C’est au cours du premier que les enfants sont couverts de cadeaux.

Le déroulement de la deuxième journée est quelque peu différent. Celle-ci porte le nom de zem-zem au Maroc. À cette occasion, les enfants se promènent dans les rues et ont la possibilité de lancer de l’eau sur les membres de leur famille et leurs proches, ainsi que sur les passants qu’ils croisent.

Partager :