5 accusations reformulées en demandes

Le rythme de la vie quotidienne nous fait souvent vivre en mode « réactif » quand nous devrions vivre en mode « éducatif ». C’est particulièrement le cas lorsque notre enfant a un comportement qui nous déplaît: on a tendance à proférer des accusations.

Or quand l’enfant se sent attaqué, il a deux types de reflexes :

  • un réflexe défensif : il se referme sur lui-même et va s’isoler
    ou
  • un réflexe agressif : il se met en colère

 

 Lisez ces quelques phrases et voyez ce que vous ressentez si quelqu’un vous les disait:

  •  Tu hurles toujours quand tu n’as pas ce que tu veux

 

  •  Tu as encore oublié ton agenda à l’école

 

  •  Tu es tellement feignant que tu ne débarrasses pas ton goûter

 

  • Tu ne penses qu’à jouer ! Quand vas-tu te mettre à travailler ?

 

  • Tu t’es habillé comme un clown ce matin !

 

Comment vous sentez-vous en entendant cela. Etes-vous motivé à changer de comportement ?

Certainement pas !

Alors essayons plutôt de reformuler ces accusations en demandes :

  • Je me sens agacé(e) quand tu me cries dessus. Si quelque chose te déplait, dis-le-moi sur un ton respectueux

 

  • Je me sens frustré(e) que tu aies laissé ton agenda en classe ; que pourrais-tu faire pour t’en souvenir la prochaine fois ?

 

  • Quand tu laisses la cuisine en bazar, je me sens en colère ; je te demande de laisser la cuisine dans le même état que tu l’as trouvée en arrivant

 

  • Je suis heureux(se) de te voir t’amuser. Maintenant que tu as bien joué, je voudrais que tu travailles.

 

  • Je trouve que tu as une tenue originale ce matin. De mon point de vue, il vaut mieux éviter de porter des rayures avec des carreaux.

 

Avec ce genre de formulation, je m’attarde sur ce que je ressens face à un certain type de comportement. Je demande aussi un changement de comportement.

Ainsi en utilisant une demande plutôt qu’une accusation, vous permettez de garder le lien avec votre enfant et vous augmentez les chances de coopération plutôt que de résistance.

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *