A propos

Blandine 

J’ai travaillé à l’école parce qu’il le fallait, et ça tombait bien parce que j’aimais ça. J’ai fait des études dans la mode pour devenir chef de produit, ce que je suis devenue. Je me suis orientée vers le surfwear parce que mon copain était passionné de surf. Je suis donc devenu chef de produit dans une des plus grosses boites de surfwear.

J’ai épousé mon surfeur, eu 2 enfants, acheté une maison au bord de l’océan et suis restée travailler pendant 12 ans dans la magie des collections colorées du surfwear.

Ca c’est la toile de fond de mon tableau idyllique. Pourtant mon parcours a été semé d’embuches, de difficultés et d’échecs jusqu’à aujourd’hui. Difficultés à trouver un emploi, obligation de mobilité professionnelle, perfectionnisme, surmenage, soucis d’organisation, tension avec mes enfants, défaut de reconnaissance, culpabilité vis-à-vis de ma famille, difficultés financières.

De ces épreuves tant personnelles que professionnelles, j’ai d’abord retiré une volonté profonde d’agir pour les autres pour combler un manque que j’avais rencontré : de l’aide pour concilier vie familiale et vie professionnelle.

Il était évident qu’il m’avait manqué au cours de ma carrière des clés pour m’aider à m’organiser au mieux dans ma vie familiale. J’aime bien dire que cela m’avait manqué « dans ma carrière », dans le sens où c’était bien au travail que je passais le plus clair de mon temps. C’était donc comme si ma vie personnelle devait entrer dans ma vie professionnelle.

Cette façon de voir les choses était assez factuelle, fonctionnelle, matérielle. Je pensais donc qu’il me manquait surtout des objets : des boites pour ranger, des plannings pour s’organiser, des réveils d’enfants pour qu’ils se repèrent, des patères pour qu’ils accrochent leur manteau, des musiques pour qu’ils s’endorment, des gommettes pour symboliser leurs efforts etc…

Et puis, plus les enfants grandissaient, plus je rencontrais des difficultés à me faire entendre, me faire obéir. Et j’ai fini par comprendre que les difficultés d’organisation étaient supplantées par des difficultés de communication.

Je vivais dans un monde qui n’était pas celui de mes enfants et mes enfants vivaient dans un monde qui, définitivement n’était pas le mien. Nous ne pouvions pas nous comprendre.

Il a fallu que je vive un vrai burnout suivi d’une rencontre professionnelle des plus toxiques pour décider brutalement d’arrêter mon métier de chef de produit dans la mode et me recentrer sur ce qui comptait vraiment pour moi : ma famille.

C’est à ce moment-là que j’ai rencontré Jacques Salomé qui a été un véritable guide pour moi. Aujourd’hui, j’ai bien compris que toutes les difficultés et les échecs que j’ai rencontrés en chemin sont mes plus grandes forces. Ils m’ont appris à savoir qui j’étais et ce qui était important pour moi.

J’ai maintenant une joie immense et une reconnaissance infinie envers la vie en général, de me lever chaque matin et faire de ma journée une nouvelle pierre de mon histoire et de ma mission :

« Aider les personnes qui sont adultes aujourd’hui à mieux communiquer avec celles qui le seront demain, nos enfants. »

 

Affiliation

Sachez que les produits que je recommande sur mon blog peuvent être des liens affiliés, en particulier les liens vers Amazon. Cela signifie que si vous achetez ces produits en cliquant sur mes liens, je touche une petite commission sur ces achats. Cela n’augmente absolument pas le prix que vous payez mais me permet de continuer à entretenir ce blog et vous offrir du contenu gratuitement.

Vous constaterez que les produits dont je parle sont ceux que j’ai moi-même testés et dont je suis satisfaite et qui, de mon point de vue, pourraient aussi vous être utiles. Cela reste mon principal objectif : vous soutenir dans votre rôle de parent, pour aider vos enfants à s’épanouir.