Aider son enfant à faire des choix

Faire des choix: photos de 2 pieds face à 3 flèches

Voici 3 raisons pour lesquelles vous devez laisser vos enfants faire des choix le plus tôt possible.
Imaginez un jour que votre enfant vient vous annoncer qu’il décide d’arrêter ses études ?
Imaginez que cette décision tombe un jour alors que rien ne le laissait prévoir et que vous l’ayez soutenu à bout de bras jusqu’à présent dans son parcours. Quelle serait votre réaction ?
J’imagine que vous seriez au mieux déstabilisé, au pire très en colère.

Si de telles situations se produisent c’est parfois parce qu’on n’a pas laissé auparavant à nos enfants l’opportunité de se construire eux-mêmes. Il ne faut pas croire que le fait de leur laisser faire des choix dès le plus jeune âge, c’est céder à leur avis ou lâcher un peu de notre autorité ; en réalité c’est avant tout les entrainer à prendre leurs meilleures décisions de demain.
Pourquoi inciter un enfant à faire des choix dès son plus jeune âge ?

1/ Choisir c’est apprendre à se connaître

Savoir se situer par rapport aux autres, être à l’écoute de ses propres goûts et centres d’intérêt. L’apprentissage de soi-même est une étape décisive dans la construction de son identité

2/ Faire des choix c’est se familiariser avec le processus de décision

En pesant les avantages et les inconvénients de chaque choix, votre enfant va acquérir une méthode de réflexion qui lui permettra de se décider de plus en plus rapidement

3/ Choisir c’est aller de l’avant.

Ne pas prendre de décision c’est rester sur place. Toute décision est en pas en avant vers l’avenir

Comment aider votre enfant ?
La première étape consiste à montrer à votre enfant comment vous faîtes vos choix. Lorsque vous choisissez quelque chose, commencez par expliquer comment vous avez pris votre décision : « Si je choisis de passer à la boulangerie avant de rentrer, ça nous laissera moins de temps à la maison pour jouer avant le dîner mais nous serons heureux d’avoir du pain frais pour le repas. »
Deuxième étape : proposez-lui un choix entre 2 options pour choisir ses vêtements par exemple. Dans un premier temps vous pouvez lui proposer de décider entre 2 tenues. Plus tard, il pourra choisir lui-même d’assortir ses vêtements même si ça n’est pas du tout à votre goût. Il est très important à ce moment-là que vous sachiez renoncer à votre perfectionnisme et vous efforciez d’assumer pleinement un choix qui ne serait pas forcément le vôtre.

Enfin, l’enfant va apprendre que chaque décision à des conséquences. S’il a le sentiment de s’être trompé et d’avoir fait un mauvais choix, il faut l’encourager à persévérer : « ce choix était bon car c’était le tien ». S’il rencontre un échec ou une difficulté liés à ce choix, il faut les valoriser : « cela t’a permis de te rendre compte que si tu décides de laisser tes jouets dehors, il risquent d’être mouillés par la pluie. C’est comme une nouvelle brique avec laquelle tu te construis un mur de décision. Demain tu sauras encore mieux comment décider. »

 

 Qu’allez-vous laissez votre enfant choisir aujourd’hui? Dites-le moi en commentaire! Flèche parents enfants

 

Recherches utilisées pour trouver cet article content, enfant faire des choix

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *